ThDr. Karol Kmeťko

Lettre pastorale du 8 Mars, 1943

                  

Slovaque Eglise dignitaire, à partir de 13 Novembre 1920, l\'évêque diocésain de Nitra, de 18 mai 1944 archevêque ad personam,  auteur de livres religieux et des articles, né dans le Yeoman village de Dolné Držkovce (*12.12.1875 †12.12.1948 Nitra). Le Père Pavol Kmetko †1881 district notaire Dolné Držkovce, les familles Ondrejkovics connexes (l\'évêque Karol Kmeťko spécifiquement consacré le petit-fils de notaire du district de Dolne Držovce qui étaient lévites Aladár II. Ondrejkovič et Tibor Ondrejkovič, a étudié au Petit Séminaire à Nitra). Importance que l\'archevêque Karol Kmetko consistait dans le fait que la Slovaquie a toujours été la 2ème guerre mondiale a donné une autorité généralement reconnue religieuse à laquelle les catholiques cherché à s\'appuyer sur le changement de régime politique. Le négatif a été son âge avancé et la santé en découlent. Son autorité pourrait contester même les adversaires du parti populiste, qui est Kmetko rompu avec l\'entre-deux guerres. De slovaque politiciens ont travaillé principalement avec le JUDr. Martin Micura et politiquement se concentre sur la Parti populaire tchécoslovaque. Avec JUDr. Martin Micura était lié à lui par un familles notariés Ondrejkovič. Significative a été sa position contre la législation raciale et inhumains commis en relation avec la solution «question juive» en Slovaquie. Le 18 mai 1944, le Secrétaire d\'Etat du Vatican le cardinal Maglione lui-même invité à ambassadeur slovaque Karol Sidor, et il a annoncé officiellement que le pape Pie XII. nommé évêque de Nitra ThDr. Karol Kmeťko archevêque.

Visite virtuelle de la ville de Nitra - Nitra château. Lorsque vous visitez l\'auteur au château en 2001, son peuple l\'église disent que un camarade de classe (personne religieuse) de l\'atelier de son père au château vivaient encore à Nitra. L\'église est le château de Nitra enterrés Son Éminence l\'Archevêque ThDr. Karol Kmetko. Lorsque vous visitez l\'auteur, mais l\'église était fermée.

Personnalité archevêque Karol Kmetko positive entré dans l\'histoire moderne slovaque. Participation des laïcs dans la vie de l\'Église, l\'apostolat d\'impression, en se concentrant sur ​​la jeunesse et ses problèmes, le travail missionnaire, le soutien de l\'industrie slovaque et les activités caritatives de montrer au public la façon dont un chrétien dans le monde d\'aujourd\'hui.

ThDr. Karol Kmetko a été l\'un des plus importants Déclaration signataires Martin de 30 októbra l\'1918e Il était l\'un des huit prêtres catholiques qui ont participé à la ratification jour Martin de la Déclaration de la nation slovaque.

Prévôt Karol Anton Medvecký (de la famille noble Medvecký de Medvedzie et Malý Bysterc), administrateur de la paroisse catholique, maire et ethnographe. Ami et co-fondateur du fondateur de l\'Association du Musée Horné Nitra, M. Gejza Turba. Vice-président du Comité exécutif slovaque du Parti populaire tchécoslovaque en Slovaquie JUDr. Martin Mičura et amie de l\'évêque de Nitra ThDr. Karol Kmeťko et Ondrejkovič. Rédacteur en chef de la Press Authority People\'s Politics. Signataire de la Déclaration de Martin.

En Septembre 1941, premier ministre le JUDr Vojtech Tuka avec les membres de la Deutsche Partei et HG cruciale impliqués dans le développement et l\'approbation de la réglementation gouvernementale sur le statut juridique des Juifs qui, de facto redéfini mesures discriminatoires médiévales. La pratique a élargi au-delà du règlement et contre les communautés religieuses juives, qui, en 1943, la Cour administrative suprême, sous la direction de JUDr. Martin Mičura décrit comme illégal et invalide.

Évêques slovaques circulaire (Lettre pastorale) datée du 8 Mars 1943 et conservée, selon la tradition orale conçu Dr. Pavol Beňuška, Secrétaire de Nitra évêque ThDr. Karol Kmeťko a été rédigé, au moins après le passage à travers la présentation d\'observations au Président de la Cour suprême de la République slovaque, JUDr. Martin Mičura y compris les décisions sur la date de sa publication, le 21 Mars 1943e.

Circulaire évêques slovaques. Selon l\'oral conçu par le circulaire. Dr. Pavol Benuska, secrétaire du évêque de Nitra Dr. Karol Kmetko. Le montage final effectué par le Bishop. Dr. Andrew Skrabik.

Des archives du Bureau de l\'évêque de Nitra

Transcription: ThLic. Andrej Matel

 

Milí v Kristu veriaci !   Chers croyants en Christ!

Parmi les problèmes d\'aujourd\'hui, la question des Juifs continue à l\'intérêt et de préoccupation pour de nombreux croyants, bien údadné opinion religieuse claire, nous avons atterri dans le journal catholique le 26 aprila l\'1942e Certains croient que les Juifs nous accompagne cruellement, d\'autres encore sont d\'avis que l\'action intentée contre lui est faible, même shovievavý. Pour vous, chers croyants peuvent bien considérer ce problème urgent et ne pouvait pas être confondu avec prévisualisations errants, nous considérons qu\'il est nécessaire de vous apporter les principes de la directive.

Premier La procédure correcte dans le traitement de chaque numéro est celui qui est guidé par la loi naturelle et la révélation divine.

Le droit naturel de l\'individu, la nation et l\'État est de se défendre contre ceux qui menacent sa vie et empêcher son apogée. Mais aussi un droit naturel de chaque individu, indépendamment de l\'appartenance nationale est que nul ne peut être poursuivi et puni sans raisons suffisantes pour être dans chaque cas à prouver en vertu des normes juridiques applicables. Si un des membres de culpabilité ou encore plus de groupes nationaux d\'une nation et les minorités, dont ne fonctionne toujours pas que la même infraction peut blâmer la nation tout entière, le groupe compte national et de la minorité. Principe Prirodzenoprávna pas un délit ou un crime d\'examiner dans chaque cas individuel et de punir en conséquence.

Protéger le prirodzenoprávne vonok ces normes est du devoir du pouvoir d\'Etat, et même elle a, selon un rapport. Nous soulignons que le droit constitutionnel de notre pays où la loi est fondée et de la législation jet d\'ensemble, en respectant pleinement la loi naturelle, en disant:

"Nul ne sera puni pour les comportements qui ne violent pas les normes pénales qui ont été validés punissable par la loi ou le inhérents pré-déterminé la norme." / § 82, article 2 la bouche. Cust. aucune. Sl.z 185/939 /

Cette loi naturelle protège et sanctifie même notre Sauveur. Beauté éternelle de la parabole du Divin Maître du Bon Samaritain ne pouvait que base de toute activité philanthropique, et la charité samaritaine service, mais contient en elle-même cette vérité profonde que notre attitude envers le peuple ne peut être oplyvňovaný leur langue, leur état, national, racial, parce que quand le détestais Samaritaine sauvé les Juifs haïs dans ses malheurs, et n\'aurait certainement pas eu le droit de le faire mal juste parce qu\'ils sont Juifs. Un divin Maître a dit pour qui lie toutes les personnes mais surtout pour tous les chrétiens: Identifiant, et vous agissez comme. / Luc 10, 37 / En effet, le naturel se sentir et à reconnaître la primauté des vieilles nations classiques, parce que d\'eux vient le symbole de la justice, une figure féminine avec les libellules et les yeux bandés. Ce principe est exprimé était que les bonnes récompenses et des punitions à la personne yvsluhované indépendamment du fait qu\'elle est agréable à nous, qu\'il soit membre de la tribu famille, un ami ou un inconnu.

Il s\'ensuit que ces normes ne doivent pas être perturbés parce que jamais prirodzenoprávne chaque transgression de la loi naturelle avant ou après la destruction apportant à l\'ordre social et la prospérité.

Mais il ne faut pas être arbitrairement interférer ou la loi applicable, car qui le fait, non seulement l\'abattage des racines de l\'Etat et l\'existence nationale, mais elle cause du tort, et sème l\'incertitude.

Conscients de leurs responsabilités devant Dieu et leur devoir de protéger les normes naturelle et révélée de Dieu, nous élevons votre entreprise une voix d\'avertissement contre les mesures qui la viande, sans une conclusion appropriée de la culpabilité de chacun affectent nos concitoyens et de nos autres concitoyens pour leur vie personnelle, familiale et de la propriété liberté. Pour chaque citoyen, mais surtout pour tout titulaire d\'un exécuteur public clair et nedvojmyselné disposition de la Constitution de notre nation:

"Tous les habitants sans distinction d\'origine, la nationalité, la religion et l\'occupation de profiter de la protection de la vie, la liberté et la propriété." / § 81 de la bouche. Cust. Sl.z. 185/939 /

En particulier, rappeler les paroles de l\'Ecriture Sainte: Ce que vous ne voulez pas faire de vous des gens, ne vous pas eux.

Deuxième Dans le communiqué publié dans les journaux catholiques ont clairement interprété leur position sur le baptême des Juifs. Permis et va nous permettre Baptême chacun d\'entre eux les questions spirituelles témoignages pertinents qui veut sincèrement à devenir de vrais chrétiens, reprenant tous les devoirs moraux et religieux, l\'Eglise traitaient leurs fidèles. Il est arrivé que le baptême d\'une seconde Juif provoqué du ressentiment dans certains croyants, et c\'est généralement pour la critique légitime de la vie antérieure de non-chrétiens. Ici il convient de souligner l\'infinie miséricorde de Dieu, qui a pardonné défaillances coupables de Magdala, les cieux s\'ouvrirent pour le voleur repentant, prendre le collecteur d\'impôts Matthieu l\'apôtre, est prêt à pardonner à quiconque ses péchés s\'il veut reprendre la vie morale et une nouvelle piste. Il était l\'ex-percepteur Matthieu nous tenait les mots éclairant du Seigneur: «Ne jugez point, de peur d\'être jugés et avec quelle mesure vous mesurez, par exemple un signal mesuré à vous ce que vous voyez les balayures de l\'œil de ton frère, alors que les poutres dans vos yeux.?" / Matthieu 7, 1-3 / Ce n\'est pas sans rappeler ceux qui ont fait valoir que, apparemment ne sera pas aller à l\'église, quand il y aura ceci ou cela, qui repousse au lieu de convertir les prendre avec amour, leur foi et la morale chrétienne par la parole et l\'exemple attestent. Si aucune reconnaissance des droits civils et la protection du pouvoir d\'Etat pour chaque citoyen, sans distinction d\'origine et de nationalité, tandis que sa culpabilité est prouvée personnelles - même svrchovanejšou aucune mesure reconnue de tous les vrais chrétiens pour quiconque qui a embrassé le sacrement du baptême. Seulement alors libre de refuser à quelqu\'un un citoyen chrétien, lorsque leur comportement que vous méritez la punition.

Ce sont des principes que nous oralement et par écrit nesčíselnekrát prêché et préconisé. Nous devons souligner à nouveau que le public apprend à connaître les actions à venir de ces principes a protiviacich.

Troisième Chaque âge a ses problèmes. Le sort des nations dépend de la façon de les résoudre. De graves problèmes de nationale, sociale, religieuse, dans l\'attente d\'une solution aujourd\'hui. Lorsque ces problèmes sont abordés par la justice et l\'amour du Christ, versé les nations à la guerre. Depuis le début de cette guerre sera lu à partir du fond de notre prière fervente coeurs: De la peste, la famine et la guerre, nous a livré, le Seigneur! Depuis ses débuts sont en continuant à vous avertir, chers fidèles, appelé le Père céleste de la paix juste. Nous croyons que saint. Père, le Pape Pie XII. Ainsi que la Première Guerre mondiale le pape Benoît XV. C\'est avec ces prières de nos combinés, parce que sa devise est: La paix est l\'œuvre de justice - et que toutes leurs œuvres spirituelles traçables à l\'œuvre de paix du souverain du monde. Soutien ses prières effort continu pour la paix mondiale, une solution juste à tous les problèmes de l\'humanité. Nous les soutenons, mais aussi la vie vertueuse, le public fidèle des commandements de Dieu, la mise en œuvre des lois de la justice et l\'amour, en s\'efforçant de gagner la guerre bâton de retrait terrible et une paix permanente dans le monde. Quand la justice va régner sur le monde si ses fruits mûrs: la paix dans le monde entier attendue.

Priant pour que la providence de Dieu vous fortifie dans ces temps difficiles l\'abondance de ses dons, de vous accorder sa bénédiction arcipastierske.

Etant donné le 8 marca l\'1943e

ThDr. Karol Kmetko, évêque de Nitra,

Vojtaššák Jean, évêque de Spis,

Gojdič Paul, évêque du Rhode Island,

Dr Jantausch Paul, évêque, apôtre. administrateur de Trnava,

Carsky Joseph, évêque, apôtre. administrateur, en Angleterre, et Rožňava satmársky,

Dr Ondrej Skrabik, coadjuteur-évêque d\'Angleterre,

Dr Michal Buzalka, svätiaci évêque de Trnava, Vicaire Forces armées.

Cette circulaire doit être lue à tous les croyants adorent le deuxième dimanche de Carême (Mars 21, 1943)

Originaire du village de Basse-Držkovce archevêque Karol Kmeťko. István Ivánka a jeho manželka Anna Zsittnyan, Bánovce nad Bebravou 1845. Ctenou pani matkou Obvodného notára Stefana I. Ondrejkoviča bola Antónia Zsittnyan. Anton Zsittnyan de Bánovce famille catholique riche bien connue se sont mariés avant 1850 Mária Kmetyko. Zakladajúci člen Matice slovenskej  515.(253) ThDr. Karol Kmeťko. 

Janos Zsittnyan *30/06/1850 Bánovce nad Bebravou, ses parents Anton (Antal) Zsittnyan et Maria Kmetyko. Parrains János Kmetyko et Antonia Kmetyko. Mère du Seigneur District notaire Stephan I Ondrejkovič à Dolné Držkovce était Mme Antonia Zsittnyan. Le notaire District Stefan I Ondrejkovič hérité bureau de notaire après que M. Karol Kmetko, leurs parents après que sa mère.

Tombeau de notaire Karol Kmeťko, le père du district à Dolné Držkovce (son petit-fils a été le premier archevêque slovaque ThDr. Karol Kmeťko à Nitra).

Aladár et Tibor Ondrejkovics son frère étaient autour de 1924 étudiants, les petits séminaires à Nitra. Son directeur a été Rudolf Formanek (né le 4 mai 1892 à Váhom brillante au-dessus). Un membre du conseil municipal, exécutif de la Saint-Laurent. Adalbert, un membre du Conseil de Eagle City, le secrétaire des cercles catholiques slovaques. Pour 1.Sv.guerre effectuées dans Ilava. Canon a été Ondrej Cvinček (né 27.nov. Olešná en 1880). Il a étudié à Nitra, Esztergom et de Budapest University. Un membre du conseil provincial et le comité départemental, l\'élément de tête de la République tchécoslovaque Parti populaire en Slovaquie. Yeoman du village de Basse ThDr Držkovce le canon. Michael Beno * 01.02.1880.

L\'évêque, puis Karol Kmetko vous régulièrement appelé leurs petits frères Ondrejkovics parents (surtout Tibor meilleur joueur) et a joué au billard avec eux. Selon nos informations, la table de billard dans le château est encore à Nitra.

Connu natif du nobles village de Dolné Držkovce ont été in 1848-1849 Lieutenant de ľ Corps volontaire slovaque Nicolas Dohnányi (* 28 Novembre, 1824 † 2 Juin, 1852 Trnava), Ľudovít Dohnányi et les fils de District notaire Stefan I. Ondrejkovič et Lady Anna Sandor de Szlavnicza - professeur et directeur Stefan II. Ondrejkovič, Chef de District Dr. Aladár I. Ondrejkovič, District notaire Vojtech Ondrejkovič, Ján Ondrejkovič, Ladislav Ondrejkovič, Jozef Ondrejkovič, Ľudovít Ondrejkovič, Titus Ondrejkovič

Koloman Beniczký et Karol Buocz, parent par le sang de la famille Ondrejkovič - Sandor.

Les signataires Déclaration Martin 30.10.1918. Tout d\'abord Medvecky KA, J. Vojtašák, J. Janoška, archevêque ThDr. Karol Kmetko, S. Zoch, J. Slávik, V. Makovický, dans le milieu de Emil Stodola, F. Juriga ... Je Derer, V. Čobrda, dans la rangée du haut F. Ruppeldt, Štefan Krčméry, E. Bežo.

Le 16 mai 1927, l\'évêque Karol Kmeťko a reçu la reconnaissance des arci-pasteurs auprès d\'un enseignant administrateur de l\'école populaire catholique de Púchov et organiste de l\'Église catholique romaine de tous les saints Karol Neumann depuis près de 40 ans dans l\'Église catholique.     

Le statut de l\'orphelinat catholique romain et de l\'ancien voyageur de Ružomberok a été approuvé le 23 novembre 1933 par le bureau régional de Bratislava par son président, Dr. Jozef Országh (un parent de la famille Sandor de Szlavnicza). En 1933, ils étaient membres du curatorium: Msgre. Andrej Hlinka, président, Anton Mederly, maire de Ruzomberok, vice-président, Vojtech Hodos, Dr. Ľudovít Labaj, en tant que membres du conseil municipal, Andrej Janček, Viktor Sliacky, Andrej Scheffer, Dr. Jozef Poliak Škobla, Dr. Stephan Reindl (la famille d\'Ondrejkovic à travers le mariage du Dr. Karol Reindl), František Hýros (la famille d\'Ondrejkovič à travers la famille de Sandor de Szlavnicza), Alexander Milan, les délégués des habitants de Ruzomberan et Jozef Tylko comme directeur de l\'institut.   

La première slovaque l\'Archevêque Son Eminence ThDr. Karol Kmeťko, un natif de la Dolné Držkovce et le Premier ministre de la Tchécoslovaquie Milan Hodža à Nitra. Dans le fond de son véhicule du gouvernement. 

Conseil municipal de Nitra. Assis deuxième à droite canoniste ThDr Michal Beňo * 01.02.1880 originaire du village Dolné Držkovce. Il a enseigné au Petit Séminaire à Nitra quand Aladár II. Ondrejkovič et son frère Tibor y ont étudié.

Canoniste ThDr. Michal Beňo et membre de l\'Assemblée nationale à Prague, président du Parti populaire tchécoslovaque en Slovaquie et président du tribunal administratif de Bratislava JUDr. Martin Mičura.

Table commémorative à l\'église de Tous les Saints à Púchov construite en 1940 selon le projet. de Ing. Arch. Milan Harminc, consacré par l\'évêque de Nitra Th. Karol Kmeťko.    

L\'une des deux issues des intérêts économiques suisses en Slovaquie, soutenue par l\'archevêque Karol Kmeťko, était la malterie Ecstein à Nitra. C\'était une possession suisse et pendant toute la guerre il y avait trois spécialistes suisses. Leur tâche consistait à assurer l\'approvisionnement de la Suisse en quantités suffisantes de malt. Le président de Cukorspol, Rudolf Fraštacký, a également coopéré avec le propriétaire. La deuxième entreprise en Suisse appartenant à la vente désavantageuse de Hermann-Göring Werke était l\'usine métallurgique Werkzeugmaschienen Öerlikon Bührle et al. in Krompachy district Spišská Nová Ves. À Spišská Nová Ves, le notaire public était le frère du général M. R. Štefánik Dr Ladislav Štefánik. 

Ensemble opérette de Slovaque Théâtre Populaire de Nitra dans les années 1939-1945. Sur la photo, de gauche à la première soliste, ténor Karol Ondrejkovič effectuée par exemple dans des opérettes de Gejza Dusík " Blue rose " et " Guand il fleurit de mai " le Théâtre national slovaque à Bratislava, il a chanté dans des opérettes "Blue Rose" soliste Belo Turba). Des fichiers de support et le premier archevêque slovaque ThDr. Karol Kmeťko. Président du  coopérative de Théâtre Populaire slovaque était Nitra County comes Stefan Haššík.

Son Eminence ThDr. Karol Kmetko était un partisan de ľindustrie de l\'aviation slovaque et se tint à la naissance 1941 de l\'avion de l\'usine de la société Ing. Jaroslav Mráz Nitra.

Avocat et Consul honoraire du Royaume de Danemark et de Suède JUDr. Stefan Ravasz, famille de Ondrejkovič, Sandor de Szlavnicza, Nozdroviczky et parents et protecteurs médiatisés de JUDr. Martin Mičura et l\'archevêque ThDr. Karol Kmeťko est devenue le 03.05.1944 le principal bourgeois de Bratislava.

Limousine noire Skoda Superb 3000 a été fabriqué dans ľ usine de Kvasiny pour le bureau de ľ évêque de Nitra, de Son Eminence ľ Archevêque slovaque ď abord. ThDr. Karol Kmeťko en 1946.

ThDr. Karol Kmeťko était si fortement concentré comme le Dr Martin Mičura, le Dr Imrich Karvaš, le Dr Victor Pavella, le Dr Karol Reindl, le Dr. Aladár OndrejkovičGejza Victor Jacobus Turba, provost Karol Anton Medvecký un certain nombre de fonctionnaires venant de la famille notariale. Au-dessus du natif de la pierre tombale du fond district notaire Dolné Držkovce Vojtech Ondrejkovič. Il était aussi le fils District notaire Stefan Ondrejkovič et Anna Sandor de Szlavnicza. Il a également travaillé dans le district de Jedľové Kostoľany de district Zlate Moravce et Piestany, où il avait une maison près de l\'hôtel Eden. Près de la villa avait Madame Elenka Žuborová né Fraštacká.         

Notes: Antal István Zsittnyan *baptême in Bánovce nad Bebravou 29.03.1846, parents Antal Zsittnyan et Maria Kmetyko ; Janos Zsittnyan *baptême in Bánovce nad Beberavou  30.06.1850 parents Antal Zsittnyan et Mária Kmetyko ;  Ignácz Zsittnyan *baptême in Bánovce nad Beberavou  30.06.1850 parents Antal Zsittnyan et Mária Kmetyko ; Alexander Josephus Antonius Androvich *20.02.1867 Trenčín No 73 parents Alexander Androvich Sedria Cott. Trenčín A. et Francisca Kornhoft parrains Joseph Kamin. Capitanus et Antonia Vidna Vavreczky nata Androvic; 

Joannes *baptême in Bánovce nad Beberavou 27.01.1715, parrains Steph. Balažovics et C.Catharina, parents Paulo Ondrejkovics a Maria Theresia  *baptême in Bánovce nad Beberavou 10.05.1741, parrains Steph. Balažovics a C.Catharina, parents Petrus Ondrejkovics et Eva Antal *baptême in Bánovce nad Bebravou 26.01.1844, parents Antal Zsittnyan et Maria Kmetyko ; János *baptême in Bánovce nad Beberavou  30.06.1850 parents Antal Zsittnyan et Mária Kmetyko ; Ignácz *baptême in Bánovce nad Beberavou 30.06.1850 parents Péter Antal Zsittnyan et Mária Kmetyko ; István Antal *baptême in Bánovce nad Beberavou 08.11.1845, parrains Antal Zsittnyan et sa femme Borbala, parents Péter Andrejkovics et Antonia Zsittnyan ;  Maria *baptême in  Bánovce nad Beberavou 28.06.11.1791, parrains Szepk.s Gagy a Maria Dubniczka, parents Paul Andrejkovits et Cath. Co. ;  Paulus *baptême in Bánovce nad Beberavou 15.11.1761, parrains Joanne Tomkay at spouse Elizabeta, parents Joanne Ondregkovits et Eva Paulus  *baptême in Bánovce nad Beberavou 21.01.1767, parrains Joanne Tomkay et sa femme Elizabeta, parents Joanne Ondreykovics et Catharina ; Joannes *baptême in Bánovce nad Beberavou 06.05.1801, parrains Joannes Dubniczky et Anna Nagy, parents Paulus Ondrejkovics et Catharina Pravoticzky ; Alexander Josephus Antonius Androvich *20.02.1867 Trenčín No 73 parents Alexander Androvich Sedria Cott. Trenčín A. et Francisca Kornhoft parrains Joseph Kamin. Capitanus et Antonia Vidna Vavreczky nata Androvic ;   Catharina *baptême in Bánovce nad Beberavou 25.09.1806, parrains Joannes Dubniczki et Anna Nagy, parents Paulus Ondrejkovics et Cath Pravoticzki Anna *baptême in Bánovce nad Beberavou 24.09.1798, parrains Stephanus Nagy et Maria Blaho, parents Paulus Ondrejkovics et Catharina Pravoticzky ; Catharina *baptême in Bánovce nad Beberavou 06.04.1801, parrains Stephanus Nagy et Maria Dubniczky, parents Paulus Ondrejkovics et Catharina Pravoticzky ;  Petrus  *baptême in Bánovce nad Beberavou 23.05.1804, parrains Joannes Dubniczky et Anna Morvay, parents Paulus Andrejkovits et Cath. Pravoticzky  ;

Les ressources: Lieutenant Colonel de tank v. v. Aladár II. Ondrejkovič ; Mons. Justín Beňuška *21.sept.1918 Veľké Bielice ; Sidónia Hutárová ; Encyclopédie slovaque A - Z ; Bureau du greffe de  Dolné Držkovce et Bánovce nad Beberavou ;  Ján Chryzostom Cardinal Korec ; archevêque Ján Sokol 19.01.2001 Bratislava ; 

 

 

 

 

Diecéza Nitra

Arcibiskup Karol K.

www.Ondrejkovics-Sandor.com

Dolné Držkovce K.

www.Ondrejkovics-Sandor.com

Dolné Držkovce K.

Mise à jour: 18.09.2018